fbpx

Peugeot

 

Peugeot est un constructeur automobile français. L’entreprise familiale qui précède l’actuelle entreprise Peugeot est fondée en 1810, lors de la transformation du moulin familial sis à Hérimoncourt en aciérie. Différentes branches de la famille vont se lancer dans des productions très diversifiées, mais toutes basées sur l’acier (outils, ressorts, baleines de parapluies, armatures de corsets, moulins à café, pièces d’horlogerie, bicyclettes…)
À partir de 1886, Armand Peugeot commence à s’intéresser à l’automobile. En 1896, il crée la « Société anonyme des automobiles Peugeot ». Parallèlement, ses neveux Pierre, Robert et Jules se lancent en 1897 dans la fabrication de cycles sous le nom « Les fils de Peugeot frères » et produisent en 1906 leur première automobile. Afin d’éviter une concurrence interne nuisible à la production, les deux entreprises de la famille Peugeot seront fusionnées en 1910 sous le nom de « Société anonyme des automobiles et cycles Peugeot ».

Aujourd’hui, les ustensiles de cuisine tels que les moulins sont fabriqués par PSP Peugeot.

L’entreprise Peugeot est à l’origine du Groupe PSA qui englobe également Citroën, achetée à Michelin en 1976, DS, fondée en 2014, Opel et Vauxhall achetés à General Motors en 2017. Peugeot produit essentiellement des véhicules automobiles pour particuliers, des utilitaires ainsi que des deux-roues. En 2009, les ventes de l’entreprise se sont élevées à près de 1,52 million de véhicules automobiles dans le monde, dont 1,12 million en Europe. En 2016, la marque a vendu 1 919 460 véhicules.

Via son département Peugeot Sport, Peugeot a remporté notamment cinq championnats du monde des rallyes, deux championnats du monde des voitures de sport, deux coupes intercontinentales Le Mans Series d’endurance ainsi que sept Rallyes Raid Dakar.

 

Histoire

 

L’entreprise familiale Peugeot entre dans l’ère industrielle au début du xixe siècle sous l’impulsion de l’empereur Napoléon Ier qui avait besoin de vêtir les soldats de sa Grande Armée. Ces meuniers d’origine deviennent alors des transformateurs de coton à Hérimoncourt dans le Pays de Montbéliard en Franche-Comté.

En 1810, Jean-Frédéric et Jean-Pierre II Peugeot se lancent dans la sidérurgie et transforment le moulin du lieu-dit du Sous-Cratet en fonderie d’acier puis se lancent dans le laminage à froid pour fournir l’industrie horlogère en ressorts.

En 1832, ils s’associent avec Jacques Maillard-Salins et fondent la société « Peugeot Frères Aînés et Jacques Maillard-Salins » pour fabriquer des lames de scie.

En 1840, un moulin à café Peugeot voit le jour, le premier d’une longue série.

En 1841, les fils de Jean-Frédéric s’associent à quatre Anglais originaires de Lancaster installés dans la région de Saint-Étienne, les frères Jackson, pour créer la branche « Peugeot aînés et Jackson frères ». À Pont-de-Roide-Vermondans, elle fabrique des ressorts, des scies à ruban, des outils, des buscs de corsets et des baleines de parapluies.

En 1851, après la révolution de 1848 qui provoqua une grave crise économique, la firme dirigée par les fils de Jean-Pierre II, qui succèdent à leur père, devient les « Établissements Peugeot Frères » et élargit ses fabrications. Celles-ci comprennent des montures d’acier pour les crinolines, accessoires de mode lancés par l’impératrice Eugénie. Par la suite, Eugène et Armand Peugeot, les fils de Jules et Émile, prennent la tête de l’entreprise dont « les affaires marchent fort bien en cette époque prospère du Second Empire » et se lancent à partir de 1886 dans la production des bicyclettes puis des motocyclettes en 1899.

Back to top